Thomas et Alix sont un couple de wilovers aguerris qui ont débuté ensemble une collection d’œuvres d’art à leur image. Nous avons été ravis de franchir les portes de leur magnifique appartement Haussmannien et de nous imprégner de l’univers de ce duo au gout précis qui ne laisse rien au hasard !

Bonjour Thomas & Alix !
Quelques mots pour vous présenter ?

Thomas & Alix : Parisiens ‘born & raised’ depuis la fin des années 80, heureux parents d’Augustine, 5 ans, et Paulin, 2 ans. On aime passer de bons moments avec nos amis autour d’une bonne table, voyager, s’émerveiller en regardant nos enfants grandir.

Pourriez-vous nous décrire votre appartement ? Qui a imaginé la déco ?

Thomas & Alix : Notre appartement est un beau classique Haussmannien que nous avons rénové il y a 4 ans. Nous avons voulu une pièce principale spacieuse et aérée, et nous avons construit un plan avec une circulation la plus fluide possible entre le coin jour, le coin parents et le coin enfants. Nous avons imaginé ensemble la décoration, forts de nos coups de cœur communs pour le mobilier des années 50-70 et de nos voyages marquants. A part sur le sens du canapé et sur le fait de mettre ou pas des rideaux dans le salon, nous avons des goûts très similaires !

Quelle est la toute première œuvre d’art à avoir rejoint vos murs et quelle est son histoire ?

Thomas & Alix : Notre première œuvre commune est l’œuvre du collectif de street artist Noty Aroz : GeronIron : c’est une sorte de masque sur lequel sont fusionnés les visages d’Iron Man et Geronimo : l’American Dream face à l’Ouest Américain ‘wild’ et libre. On peut y voir un Ying et Yang idéologique, et un écho au paradoxe de nos vies parisiennes, riches et actives, et de notre quête de nature et de beauté sauvage dans les parcs et en voyage ! Iron Man est l’incarnation de l’American Dream. Chef d’entreprise prospère, il symbolise la réussite capitaliste au nom de la liberté et de la sécurité américaine. Ils ont ici choisi de l’opposer à l’image des “native americains”. Le génocide amérindien est dû en partie à l’American way of life dans la définition traditionnelle de l’expression, la réussite grâce au sol, à ses réserves et à ses frontières.

Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image
image

Comment en êtes-vous arrivés à vous lancer dans l’achat de votre première œuvre d’art ? Qu’est-ce qui a motivé votre choix, et le pas a-t-il été difficile à sauter ?

T & A : À l’occasion de l’achat d’un nouvel appartement, nous avons eu envie de développer notre collection et de nous rapprocher de travaux artistiques plus approfondis et structurés. Au-delà de la photo ou de la sérigraphie qui intégrait moins à notre goût la complexité des supports. Nous n’avions jamais sauté le pas avant, l’achat d’une œuvre nous paraissait un peu élitiste et hors de portée, on ne se sentait pas vraiment concernés. L’appartement a créé l’occasion, la rencontre avec Wilo & Grove a permis de sauter le pas en se sentant ‘dans la cour des grands’ sans être intimidés. Aujourd’hui, on est plus du tout intimidés, et plutôt limités par le manque de place sur les murs !

Quelle est la première œuvre dont vous vous êtes amourachés chez W&G ? Qu’est-ce qui vous a séduits ?

V & A : Une statue de Patricia Ziesenissle voyage. Ce que nous aimons, c’est le positionnement fin et délicat entre le figuratif et l’abstrait : la couleur et le grain du plâtre, les arêtes et les courbes, les ombres et la lumière jouent en douceur une partition très apaisante. La place laissée à l’interprétation de chacun nous plaît beaucoup aussi.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le concept Wilo & Grove?

T & A : Le fait de trouver dans une galerie des sculptures, des peintures, dans des formats différents avec une sélection d’un goût sûr qui rassure, tout en étant assez large pour nous permettre d’y distinguer ce qu’on aime nous un peu, beaucoup ou passionnément !

On a vu plein d’œuvres surprenantes, pourriez-vous nous présenter une des autres merveilles que vous vous êtes offertes ?

T & A : Nous venons de nous offrir une œuvre de Somsak Hanumas, un artiste Thaïlandais autodidacte qui fait un travail d’une extrême précision et de patience au moyen de lignes droites verticales et superposées. Abstraites au premier abord, ses toiles sont évocatrices de paysages et d’émotions lorsqu’on les contemple plus longuement. La nôtre ne laisse personne indifférent depuis son accrochage !

Où puisez-vous vos inspirations ?

T & A : Sur Instagram, en suivant des comptes d’architectes, de galeries, de marchands, de marques, etc. Nous avons également tous les deux été sensibilisés à l’art et au Beau en allant occasionnellement dans les musées depuis l’enfance. Aujourd’hui, nos goûts sont très différents de ceux de nos parents, mais nous sommes certainement influencés par ce que l’on a pu admirer à Orsay, Beaubourg ou au MoMa.

Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image
Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image
image
Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image
Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image

Où achetez-vous vos meubles et votre déco ? Quelles sont vos adresses de prédilection pour s’inspirer et dénicher des trésors ?

T & A : Nous aimons beaucoup aller chiner à Bruxelles où les prix, plus abordables qu’à Paris, compensent largement le coût du voyage et où les frites sont délicieuses quand elles sont trempées dans la carbonnade. Nous utilisons aussi VNTG.com pour scroller et se laisser séduire.

 

Est-ce que vous pensez succomber à une nouvelle œuvre chez W&G ? Quels sont vos coups de cœur du moment (artistes/œuvres) dans notre galerie ?

Thomas : Nous aimerions avoir encore plus de cartes de Baptiste Penin : son travail est précis, audacieux, original et très beau. Les cartes évoquent bien sûr le voyage, mais aussi le relief, la couleur et les émotions d’un lieu.

Alix : J’adore les sculptures en laiton de Lucia Volentieri. Les Uccelli que Thomas m’a offerts il y a quelques temps sont chers à mon cœur, et j’adorerais accueillir un jour chez nous une œuvre plus grande telle que Segnali, repérée à l’oasis il y a quelques mois mais qui est déjà vendue ! Il n’y a plus qu’à se mettre d’accord pour une prochaine. ?

image

UNE ŒUVRE ?  l’Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude en 2021.

UNE CHANSON ?    For once in my life, Stevie Wonder

UNE MATIÈRE ? Le sable.

UNE COULEUR ?  Celle de la mer.

UNE CITATION ?  Thomas : “Prepare for the worst, hope for the best” Alix : “Carpe Diem”.

UNE EXPO ?   L’exposition Picasso – Rodin au Musée Rodin

UN(E) ARTISTE ? Kees Van Dongen.

UNE ADRESSE ?   La terrasse du Nazir rue des Abbesses.

UNE PASSION ?  Koh-Lanta.

UN FILM ?  Adieu les cons d’Albert Dupontel.

UN LIVRE ?  Caos Calmo de Sandro Veronesi, Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie et La Vie devant soi de Romain Gary.

UN VOYAGE ?  La Polynésie Française.

UN COMPTE INSTA POUR S’INSPIRER ?  @emilienmalbranche.

Image
WILOVERS
« Nous avons imaginé ensemble la décoration, forts de nos coups de cœur communs pour le mobilier des années 50-70 et de nos voyages marquants. »

ALIX & THOMAS

DE LA MÊME INSPIRATION

Madagascar II image

Baptiste Penin

Madagascar II / 19 x 25 cm

390€

Lévitation image

Marc Beaudeau Dutilleul

Lévitation / 81,5 x 62 cm

1200€