Banner left image

Hubert Mardi

Hubert Mardi est un artiste-peintre et dessinateur ayant pour seconde passion les machines et robots qui dessinent ! Ses œuvres sont de gracieuses compositions allliant un tracé sobre et minimaliste, influencé par le Line Art aux formes noires et graphiques du Bauhaus. Les tableaux et dessins de l’artiste questionnent le lien qui unit l’Homme et la Machine, dans une recherche de perfection illusoire. Une machine doit-elle tracer de manière imparfaite pour rentrer dans un carcan artistique ?
Hubert Mardi (son ancien blase de street artist !) aime intégrer sa personnalité dans le processus de création. Ce qu’il a regardé, appris, éprouvé et vécu l’a aidé à trouver ce qui est nécessaire pour peindre : l’authenticité.
Il construit ses œuvres par étapes : d’abord l’élaboration du dessin vif, aléatoire, vigoureux, auquel viennent s’ajouter des « marqueurs » oniriques empruntés aux sujets académiques – nu, anse de vase, mains, … Des formes géométriques architecturales viennent ensuite structurer l’ensemble et finaliser l’esquisse. L’exécution de ses peintures suit une méthodologie plus consensuelle. Il définit les espaces en utilisant des bandes de masquage, pour ensuite appliquer une pâte épaisse composée de plâtre et d’acrylique. Ce procédé permet la gravure du dessin à la main, par un outil contondant.
Ses dessins sont reproduits sur du papier recyclé à l’aide de son double mécanique : un bras robotique assisté par ordinateur qui va retracer au fusain ses compositions. Ses estampes, en tirage limité, présentent alors de minuscules imperfections dans leur reproduction qui rendent toutes ces créations singulières. Ces erreurs et incidents, Hubert les exploite, développant ainsi une façon artisanale et mécanisée de reproduire l’unique. Cette technique originale et assez fascinante porte le doux nom de Slow print !

MY ART GOES BOOM!

Les coups de cœur de la Wiloteam

Ressens une force acceptant toute douceur

Ressens une force acceptant toute douceur / 165 x 133 cm

4,400

Une vertue parfaitement désintéressée

Une vertue parfaitement désintéressée / 103 x 103 cm

2,800

L’heure où tu m’appelleras brûlante

L’heure où tu m’appelleras brûlante / 164 x 133 cm

4,400

Image
Image
Image
Après ses études aux Beaux-Arts de Nîmes - passionné par le digital et les pen plotters - il crée son studio « Maison Mardi » en 2017 après l’achat de son premier robot. Il met alors toute sa créativité au service de son concept qui associe art et design, artisanat et industrialisation, analogique et digitalisation.
Parce qu’il est impossible de se lasser des lignes sensuelles et minimalistes des dessins d’Hubert.

Parce qu’on adore les différents niveaux de perception de ses tableaux : de loin, on distingue les formes, en s’approchant les dessins, et de près le travail de la matière !

On fait écho aux œuvres à la fois chaleureuses et épurées d’Hubert, en les associant à des pièces déco scandinave.

Toutes les œuvres23

Image

Technique

Couleur

Artistes

Prix

Trier par:
Wait...

TROP TARD...

Les beautés ci-dessous ont déjà trouvé leur nouvelle maison !