Estelle nous invite à découvrir son magnifique appartement haussmannien du faubourg Montmartre. Beau volume, parquet, moulures, cheminées et couleurs affirmées ; elle nous dévoile avec enthousiasme cet écrin, ses œuvres Wilo & Grove et ses coups de cœur.

image

Bonjour Estelle !
Quelques mots pour te présenter ?

Estelle : Estelle, 37 ans et parisienne depuis tout ce temps. Je suis avocate et mère de deux enfants, en couple avec Romain, un entrepreneur et aussi artiste dans l’âme.

Pourrais-tu nous décrire ton appartement ? Qui a imaginé la déco ?

Estelle : Grand salon aux murs colorés en vert céladon, où se mélangent l’ancien (parquet, moulure, cheminée) et le contemporain avec notre déco !

Quelle est la toute première œuvre d’art à avoir rejoint tes murs et quelle est son histoire ?

Estelle : Un superbe tableau de René Roche, acquis lors du premier pop-up de Wilo en 2017, rue du Pont-Louis-Philippe. Il avait été acheté par Fanny et Olivia quelques mois auparavant, lors de la toute dernière vente aux enchères de l’atelier de l’artiste qui est décédé en 1992.

image
image

Comment en es-tu arrivé à vous lancer dans l’achat de votre première œuvre d’art ? Qu’est-ce qui a motivé votre choix, et le pas a-t-il été difficile à sauter ?

Estelle :  Quand Wilo & Grove s’est lancé, cela tombait à pic pour moi car cela faisait deux ans que je souhaitais débuter une collection d’œuvres d’art… mais sans idée précise de ce que je voulais et sans le temps ni la patience de traîner de galeries en galeries pour dénicher des pépites…J’ai eu un véritable coup de cœur pour le tableau de René Roche mais c’était un sacré budget donc oui cela m’a demandé un peu de temps de réflexion avant de sauter le pas… On peut dire que je me suis fait un très beau cadeau de Noël cette année-là ! Et je ne le regrette pas !

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le concept Wilo & Grove?

Estelle : L’assurance de découvrir à chaque fois de nouveaux talents et de nombreuses pépites, pour tous les budgets ! Fanny et Olivia ont réussi à réinventer la galerie d’art un peu barbante, dans laquelle on ne trouve jamais rien car les œuvres sont soit très chères soit très moches.

image

Quelle est la première œuvre W&G sur laquelle tu as jeté votre dévolu ? Qu’est-ce qui t’a conquise ?

Estelle : Le fameux René Roche… Je voulais du grand, du beau, de la couleur mais aussi de la simplicité.  Chez Wilo & Grove, nous avons aussi acheté un tableau de Carlos Stoffel  j’ai un faible pour ses compositions géométriques, à la fois colorées et empreintes de simplicité ! Notre dernière acquisition est un nu de Jean-Charles Yaïch, qui me fait un peu penser à un tableau de Henri Matisse. J’aime beaucoup les formes de ce corps et sa position de face.

On a vu pleins d’autres œuvres canons sur tes murs, est-ce que tu pourrais nous en présenter quelques-unes ?

Estelle : On a retrouvé dans une vieille malle de maison de campagne familiale une collection de dessins à l’encre faits par la grand-mère de Romain. On les a encadrés et ils ont eu une belle place au-dessus du piano. Enfin, dans le couloir, on a accroché pas mal de photos prises par Romain, j’aime beaucoup ses scènes de vie.

Où puises-tu tes inspirations ?

Estelle : Nulle part… pour chaque achat, je n’ai jamais eu aucune idée précise de ce que je voulais. Il me faut simplement un coup de cœur, et ensuite repenser l’appartement pour y intégrer la future acquisition.

Vous aimez ? Découvrez l’artiste
image

Quelle est la pièce rêvée de chez rêvée que tu adorerais accueillir dans votre chez vous ?

Estelle : En ce moment, je fais une fixette sur les céramiques Ruelland !

 

Est-ce que tu penses craquer à nouveau pour une œuvre chez W&G ? Quels sont tes coups de cœur du moment dans notre galerie?

Estelle :  J’espère ! J’adore ce que fait Audrey Noël mais ce serait un peu redondant avec le Roche… J’aime beaucoup aussi les céramiques de Danielle Lescot. Romain, lui, est fan de Emma Iks. Bref, il va falloir qu’on y retourne pour faire un choix ! ?

NDLR : Depuis notre interview, Estelle a déménagé à La Rochelle et a jeté son dévolu sur de nouvelles oeuvres pour habiller les murs de sa maison. Elle a bien craqué pour un tableau d’Audrey Noël, mais aussi pour un relief de Marc Beaudeau-Dutilleul, une œuvre de Fernando Daza, une acrylique d’Hubert Mardi.

image

UNE ŒUVRE ?  Self-Portrait with Striped Shirt, de Egon Schiele.

UNE CHANSON ?  La Grenade de Clara Luciani.

UNE MATIÈRE ? Le gaz de coton, j’adore !

UNE CITATION ?  « Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai. » Victor Hugo, Les Contemplations, 1856.

UNE EXPO ?  Seurat Signac Van Gogh, Musée Albertina à Vienne

UN(E) ARTISTE ? Egon Schiele.

UNE ADRESSE ?  Comme Chez Maman, dans le 17ème.

UNE PASSION ?   Voyager.

UN FILM ?  La trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson.

UN LIVRE ?  Splendeurs et misères des courtisanes, de Honoré de Balzac.

UN VOYAGE ?   L’Inde du Nord.

UN COMPTE INSTA POUR S’INSPIRER ?  Comme dit Romain, je ne suis que des comptes qui postent des photos d’enfants…

Image
WILOVERS
« Je n’ai jamais eu aucune idée précise de ce que je voulais. Il me faut simplement un coup de cœur, et ensuite repenser l’appartement pour y intégrer la future acquisition ! »

ESTELLE

DE LA MÊME INSPIRATION

Petit Kirigami 494 image

Jean-Charles Yaïch

Petit Kirigami 494 / 32 x 26 cm

620€

Forme rouge et bleue image

Audrey Noël

Forme rouge et bleue / 104 x 104 cm

3800€

Pacman 2 image

Marc Beaudeau Dutilleul

Pacman 2 / 54 x 54 cm

850€